Tester le jacquard…

Tout a commencé avec les jolis Green feet de Gabrielle, ces merveilles de petites chaussettes qui m’ont donné envie de flirter avec le jacquard. Je n’ai qu’un mot pour qualifier le combo des couleurs utilisées par Gabrielle : wahou!  Parce qu’il faut vous l’avouer, les couleurs choisies pour le modèle initial n’étaient pas tout à fait ma tasse de thé.

Je vous l’avais déjà dit, j’adore réaliser des chaussettes pour la multitude de techniques qu’il est possible de tester. Et avec ce modèle, c’est la technique du jacquard (ou fair isle) à laquelle je me suis mesurée, une première pour moi. Après le visionnage de quelques vidéos pour me familiariser avec la technique (ne pas serrer ses fils, tricoter avec les deux mains…), je me suis lancée.

Très vite, j’ai refait la grille avec mes propres couleurs pour ne pas m’emmêler les pinceaux (une difficulté à la fois).

Et comme je préfère désormais monter mes chaussettes en toe-up, j’ai un peu adapté les explications… Pour prendre connaissance de mes notes, c’est par ici.


2014-08_solidago-bleu_5

2014-08_solidago-bleu_4

2014-08_solidago-bleu_3

2014-08_solidago-bleu_2

2014-08_solidago-bleu_1

Prochaine étape : deux chaussettes sur le même cable 😉

A très vite !

Les chaussettes de la schtroumpfette framboise

Or donc, j’attends qu’il fasse beau, chaud et impossible à porter dans les 3 prochains mois pour tricoter des chaussettes.

Les chaussettes, c’est ma nouvelle passion. Il y a tant de modèles et de techniques différentes pour une  réalisation relativement rapide à faire.

Après avoir appris à réaliser des chaussettes en top-cuff-down (en commençant de la cheville vers les orteils) je viens de réalisé mon premier modèle en toe-up (en commençant des orteils vers la cheville), et je dois dire que je préfère cette façon de monter la chaussette, qui me semble plus logique. Bon l’avantage, c’est que maintenant je sais faire les deux !

 

image_medium2 (1)

image_medium2 (2)

image_medium2

 

Ces chaussettes sont destinées à une amie qui m’est chère. J’espère qu’elles lui plairont.

J’ai utilisé de la laine spéciale chaussette avec un peu de nylon dedans pour les rendre plus solides. Le premier passage en machine a été satisfaisant !

Mes premières chaussettes

Il y a un un mois, j’ai assisté à un cours pour apprendre à tricoter des chaussettes, donné par Marie-Adeline à l’Oisivethé. Les chaussettes, c’est un domaine qui m’attirait dans l’univers du tricot. Trop effrayée par le magic loop, le talon et les toutes petites aiguilles, j’ai préféré commencer mon immersion par un cours de quelques heures avant de plonger dans le grand bain. Nous avons appris les techniques pour tricoter les différentes parties de la chaussette, en nous exerçant sur une mini chaussette. C’est comme ça que j’ai pu me faire la main et corriger mes erreurs avant de me lancer dans une paire « taille adulte ». Marie-Adeline nous a conseillé de commencer par un modèle facile avec un petit point fantaisie comme le Hermione’s everyday socks d’Erica Lueder. Ce modèle est disponible gratuitement sur Ravelry, et il est plutôt simple à réaliser.

20140330-150633.jpg

Avant de quitter l’Oisivethé, je n’ai pas pu résister à la tentation de quelques écheveaux, et j’ai jeté mon dévolu sur un vert anis de Koigu wool réhaussé par un superbe gris de Sock that rock, le tout en merino. Il me fallait bien de la belle laine pour commencer mes premières chaussettes. Petit bémol… Le gris a un peu déteint sur mes doigts lorsque je le tricotais. J’ai un peu peur du premier lavage…

Et or donc… Hier j’ai fini mes premières chaussettes! Et j’en suis très fière, même si j’ai un peu de mal à les enfiler tellement j’ai serré le point fantaisie. Je pense que j’utiliserai une taille d’aiguille au-dessus la prochaine fois.

 

 20140330-152211.jpg

Pour tout renseignement sur la réalisation de ces chaussettes, c’est par ici.

Bon dimanche!