Une histoire de tasse

En tant qu’inconditionnelle de thé devant l’éternel (de cette passion je reparlerai plus tard), j’aime aussi beaucoup les tasses. 
Il y a peu, ma préférée, autant dire mon unique, s’est définitivement cassée. J’ai donc cherché sa remplaçante. Et après 3 mois de recherche plus et moins active, j’ai désormais 3 nouvelles tasses préférées. 

La première acquise, et sans doute celle sur laquelle je jetterai mon dévolu si il ne fallait en garder qu’une, c’est la tasse moustache. Plus fine, pas beaucoup plus chère et mieux finie qu’un vulgaire mug, je la trouve parfaite : 

image

Je l’ai trouvé dans la boutique parisienne Bird on the wire, située entre bastille et sully-morland. 

Ma deuxième tasse préférée, et non des moindres en bonne scrappeuse que je suis (sic!) est celle qui m’a été offerte par Kesi’art. Elle est belle avec le visuel du papier qui remporte mon coup de coeur de cette saison : les triangles ombrés!

image

Je ne la sors pas à chaque fois que je scrappe en Kesi’art, mais bien plus encore.

Enfin ma dernière acquisition trouvée dans la célèbre librairie anglaise à Paris WHSmith, en face des Tuileries. J’etais partie pour succomber à la folie des Keep calm and carry on, mais je me suis rabatue sur du plus percutant :

image

En hommage aux suffragettes anglaises qui ont obtenues le droit de vote à la fin de la premiere guerre mondiale.

Et vous, avez-vous une tasse préférée?  A-t-elle une histoire?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :